Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RDV à Paris, Place d’Italie, ce dimanche à 13h30. Objectif : Bercy.

Pourquoi je marcherai le 1er décembre

Je marcherai car le gouvernement ne mène pas une politique de gauche. Ceux qui prétendent le contraire sont au mieux des naïfs, au pire des menteurs. Une politique qui n’augmente ni le SMIC ni les minimas sociaux, qui dépose 20 milliards d’euros en offrande sur l’autel des très grandes entreprises, qui pénalise le syndicalisme de gauche tout en pliant sous les coups aveugles de « beaux nez rouges » manipulés par le grand patronat, qui entend repousser l’âge de départ en retraite à 67 ans et mène à l’égard des plus pauvres une implacable austérité dénoncée jusque dans les couloirs du FMI (peu suspect, que je sache, de bolchévisme…), eh bien, on ne saurait qualifier une telle politique de « politique de gauche ». Que la droite et les médias rangent les solfériniens sous l'étiquette de gauche constitue une insulte à l'Histoire, à la philosophie politique, et me donne accessoirement envie de distribuer des baffes.

Je marcherai car le gouvernement augmentera la TVA le 1er janvier, et que cela est inacceptable. Il se peut même qu’une immense partie de la population ne puisse physiquement, techniquement pas le supporter. Du moins, moi, je vais avoir du mal. Les loyers augmentent, le gaz augmente, les prix augmentent… le bien-vivre régresse. On ne peut pas vivre heureux avec des fins de mois qui commencent le 15 voire le 10. Je dirais même qu’on ne peut pas vivre tout court. Un socialiste authentique devrait le comprendre. Il faut croire que les socialistes authentiques ne sont pas au gouvernement. D’ailleurs, ces élus qui se gobergent en ce moment sur le trône de la 5ème République étaient, il n’y a pas si longtemps, farouchement opposés à l’augmentation de la TVA… Ils mentent comme des arracheurs de dents.

Pourquoi je marcherai le 1er décembre

Je marcherai car, en vérité, je ne peux plus rien payer. Et même : je ne VEUX plus. Je ne veux plus payer si c’est pour compenser la fraude fiscale des riches (60 milliards d’euros par an), je ne veux plus payer si c’est pour compenser des cadeaux à des patrons qui licencient (PSA, Sanofi…), je ne veux plus payer si c’est pour des salauds.

Je marcherai car je veux pouvoir payer pour une politique réellement de gauche, qui me le rendrait bien. Je veux pouvoir payer pour un programme de relance, écologique et solidaire, planifié, intransigeant, humain. Je veux pouvoir participer à un effort collectif – COLLECTIF ! pas toujours les pauvres qui mettent les mains dans le cambouis – qui ouvre des perspectives réelles, concrètes, tangibles – pas des inversions de courbes dont on ne voit jamais la couleur.

Je marcherai car je veux pouvoir participer à un effort commun qui permettrait de relever le pays, avec pour ligne d’horizon autre chose que le remboursement d’une dette absurde qui ne profite qu’aux banquiers. Des dettes, j’en ai suffisamment comme ça. L’existence ne peut se réduire à payer des factures, s’inquiéter pour les factures prochaines, se serrer la ceinture en espérant que les cannibales dominants ne finiront pas par taxer l'air que l'on respire. Après tout, ils vendent déjà l’eau à des compagnies privées…

Pourquoi je marcherai le 1er décembre

Le 1er décembre, je marcherai car je suis de gauche pour de bon, authentiquement éco-socialiste, et un tantinet énervé.

http://www.pourlarevolutionfiscale.fr/

Tag(s) : #rassemblement, #révolution, #Front de Gauche