Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il faut bien admettre que parfois, on ne comprend pas. On ne PEUT pas comprendre, c’est impossible. Comment le vieux Jean-Marie, quatre-vingt-cinq ans (85 !), peut-il récolter, en 2014, près de 25% des voix dans la circonscription Sud-Est ? Comment ce croulant président d’honneur d’un parti fasciste (la Justice autorise depuis peu, grâce à l’avocate de Jean-Luc Mélenchon, l’emploi de ce qualificatif), délinquant multirécidiviste, ultra-violent, xénophobe, réactionnaire et accessoirement plein aux as, peut-il encore convaincre un quart des électeurs (du moins ceux qui s’expriment) ?

Dessin de Charb

Dessin de Charb

Nul besoin de dresser ici le nauséabond inventaire des «facéties» langagières du père Le Pen. Ma première manif’, voici un peu plus de douze ans, c’était contre lui. Une décennie plus tard, retour à la case départ. Nous en sommes au même point. Comment peut-on continuer à voter pour des escrocs patentés, des Copé, des Balkany qui trempent dans les affaires jusqu’à la glotte, en somme des représentants de la grande bourgeoisie dont les mandats ne constituent que des tremplins pour d’autres sortes d’ambitions ? Certains esprits humains – hélas les plus mobilisés – sont-ils à ce point ravagés ? Aiment-ils voir l’idée de République avilie de la sorte, sont-ils à ce point anti-républicains ?

Et les médias schizophrènes de nous concocter maintenant une délicieuse saga familiale à coups de « La fifille condamne les propos de son papa, le papa lui réplique ». Le FN lave son linge sale en direct et en boucle. Voici l’avènement d’une extrême-droite people, qui nous joue sa sitcom rance sur toutes les ondes. On continue de parler de «dérapages» quand il s’agit manifestement d’une stratégie. Les deux têtes du monstre hypnotisent journalistes et électeurs, jusqu’à obtenir dans le Nouvel Observateur cette « innocente » publicité à peine subliminale :

Pub innocente pour "Marine"

Pub innocente pour "Marine"

Vous voyez la charmante dame qui interviewe toutes les semaines le doyen Jean-Marie pour son « Journal de bord » ? Eh bien, elle s’appelle Marie d’Herbais de Thun, et elle proclame que « L’Islam est un instrument de la Juiverie internationale ». Son époux n’est autre que Frédéric Chatillon, ancien président du GUD (groupuscule d’extrême droite étudiant), et copain du conspirationniste Alain Soral, lui-même copain de l’antisémite Dieudonné… Il est malheureusement probable que les gens kiffent. Il suffit, à l’heure actuelle, de quelques clics pour se renseigner. Débusquer le pot aux roses. Mais non. Les gens continuent de voter FN. De voter pétainiste. D’acclamer des menteurs.

Il y a en France des fractures sociales, il y a des fractures générationnelles, et il y a des fractures qui relèvent de l’entendement. De la raison critique. Pendant ce temps, des associations, des syndicats et des partis politiques rendus illisibles par les médias et les querelles internes (quelle perte d’énergie !) luttent pour faire émerger des alternatives, mais non. Des militants s’efforcent d’expliquer autour d’eux, mais non. Une suffocante folie cherche à éteindre la France des Lumières. Tout se passe comme si le vote de bête protestation était devenu un vote d’adhésion aveugle.

Plus l’espoir s’amenuise, plus il est lourd à porter : c’est pourquoi il nous faut d’urgence renforcer nos positions, refonder, élargir.

Tag(s) : #FN, #fachos, #médias, #Front de Gauche