Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a un an, l’extrême droite tuait en plein Paris.

Aujourd’hui, l’extrême droite dans sa version autoproclamée soft, avec le soutien de journalistes complaisants, gangrène le paysage politique et social français.

Les chaînes de télévision ont changé la victime en agresseur ; certaines ont déroulé le tapis rouge au nazillon Serge Ayoub, skinhead leader des Jeunesses Nationalistes, qui recevait le 28 juin 2008 dame Le Pen dans son fameux Local.

Au fait : que pense la dédiabolisée Le Pen des propos tenus par le charmant Bruno Gollnish, suggérant que Clément Méric était avant tout « victime des instituteurs » ?

Tirez sur le fil, toute la pelote vient.

Le fanfaron Valls a eu beau « dissoudre » le groupuscule fasciste impliqué dans la mort de Clément Méric, cela n’a pas empêché la haine de défiler régulièrement dans les grandes villes de France aux cris de « On n’entend plus chanter Clément Méric », « Les pédés au bûcher », « La France aux français », « Juifs hors de France »…

Ce samedi 7 juin, rendons hommage, et réclamons justice.

Le 7 juin contre l'extrême droite
Tag(s) : #rassemblement, #antifascisme